WindTre et Iliad condamnés à une amende par le garant de la confidentialité, chiffres et motifs

Le garant de la confidentialité a
une amende une
bien à partir de 17
millions d’euros dans WindTre et 800 000 euros dans Iliad. Dans le premier cas on parle
de “nombreux traitements illégaux de données, principalement liés à des activités
promotionnel “, a émergé après plusieurs rapports d’utilisateurs sur
“contacts promotionnels indésirables, établis sans consentement par SMS,
e-mail, fax, appels téléphoniques et appels automatisés. ”

Dans plusieurs cas, les clients ont déclaré ne pas
ont été autorisés à exercer leur droit de révocation de la
consentement ou opposition au «traitement de leurs données aux fins de
Dans d’autres cas, la publication de
données personnelles dans les annuaires téléphoniques publics malgré l’opposition (un
répétées) des parties intéressées.

L’enquête a révélé que les applications MyWind et My3 étaient
définies de manière à obliger l’utilisateur à fournir, à chaque nouvel accès,
une série de consentements à différentes fins de traitement (marketing, profilage, communication à des tiers, enrichissement et géolocalisation), sauf
puis vous permettre de les révoquer après 24 heures.

Un certain nombre d’actes répréhensibles graves ont également été mis en lumière
dans la chaîne d’approvisionnement des partenaires commerciaux de WindTre, même avec des partenaires inappropriés
activation des contrats. L’un des partenaires de l’opérateur téléphonique est
l’état
une amende de 200 milliers d’euros et a été interdit
utiliser les données collectées et traitées par les agents de la zone
national (appelé “procacciatori”) au mépris total des règles pertinentes
de la protection des données.

La défense de Wind Tre et les mesures correctives mises en place
de la société n’ont pas été jugées adéquates par le garant, qui a donc
l’entreprise a été condamnée à une amende de près de 17 millions d’euros. L’Autorité a également interdit à WindTre de traiter les données acquises sans son consentement et lui a ordonné de
adopter des mesures techniques et organisationnelles pour un contrôle efficace
chaîne d’approvisionnement des partenaires, ainsi que des procédures pour respecter la volonté des utilisateurs
ne soyez pas dérangé.

Quant à Iliad, a été trouvé
pénuries
“sur la façon dont leurs employés accèdent aux données de trafic et
que pour ces raisons, il a été sanctionné de 800 000 euros. “L’opératrice
Français, en hausse tant de
ciblent également le marché des réseaux fixes,
il s’est déclaré étonné par la décision du Garant. “Nous avons toujours opéré dans le
le plus grand respect pour nos utilisateurs et leurs données personnelles “, explique Iliad.
“Nous devons prouver au garant lui-même que nos systèmes sont
sûrs et ont été conçus pour garantir la meilleure protection possible
conformément à la nouvelle approche et aux dispositions du RGPD. Nous voulons clarifier
qu’aucune violation de données ou aucun droit d’utilisateur n’a été trouvé et
qui, contrairement aux autres opérateurs, Iliad n’exerce pas d’activités de
télévente ou marketing agressif. Nous analysons le contenu du
décision détaillée d’évaluer l’opportunité de faire appel. “

.