Le nouveau Razer BlackShark V2 approche le casque de jeu idéal

Les nouveaux Razer BlackShark V2 sont basés sur des haut-parleurs de 50 mm appelés Triforce Titanium, car ils sont divisés en trois parties afin qu’il soit possible d’accorder les aigus, les médiums et les graves séparément. Si les pilotes sont généralement constitués d’une seule section physique, nous trouvons ici trois zones distinctes dans le but d’améliorer l’équilibre sonore et vous permettre d’avoir une meilleure perception de la position exacte de l’ennemi. La nouvelle technologie vise à offrir des sons fidèles et clairs quelle que soit leur nature, avec une partie interne plus épaisse des haut-parleurs pour assurer le son le plus net possible, qu’ils soient moyens ou aigus. De plus, les dimensions plus importantes permettent d’atteindre un volume global plus élevé à l’intérieur du pavillon.

Razer BlackShark V2

Les diaphragmes revêtus de titane contribuent à une performance sonore impeccable, tandis que la structure tripartite permet des égalisations spécifiques pour les aigus, les médiums et les graves. La réponse en fréquence est donc parfaite, avec la nouvelle solution Razer qui vise à saper les points de référence de l’industrie tels que HyperX Cloud II et SteelSeries Arctis 5.

Razer BlackShark V2

Razer nous a fourni un spécimen du nouveau BlackShark V2 et après quelques jours de tests, nous devons dire qu’en plus d’une qualité sonore globale élevée, ils sont remarquables pour l’audio spatial et la virtualisation. Ce sont les composants les plus importants pour les joueurs qui s’engagent dans l’environnement compétitif, car ils permettent d’identifier la zone d’origine de chaque son et d’avoir une perception claire de ce qui se passe dans le contexte du jeu.

Razer BlackShark V2

Le BlackShark V2 est livré avec une carte son qui se connecte d’un côté au casque avec une prise jack 3,5 mm et de l’autre au PC via USB (donc les écouteurs sont également compatibles avec Xbox One sans adaptateur via la prise). La carte son est très importante pour le support de la norme THX, comme nous le verrons, mais aussi pour le micro. Ce dernier est une solution que le fabricant définit comme Razer HyperClear qui consiste en un microphone cardioïde optimisé de manière à capturer avec précision la voix et à exclure les bruits provenant de la zone environnante. Le boîtier du microphone est conçu pour éliminer la présence de tout type d’obstacle pour la voix, ce qui se traduit par une communication claire et efficace avec l’équipe.

Razer BlackShark V2

Razer a eu des problèmes dans le passé avec les microphones de ses écouteurs de jeu, car ils sont allés capturer les sons aigus provenant des écouteurs. Avec les nouveaux spécimens, cependant, cela résout ce problème et le microphone du BlackShark V2 représente certainement un pas en avant significatif. En utilisant le logiciel Razer Synapse, vous pouvez égaliser davantage le microphone, en modifiant le type de réduction du bruit ambiant, le volume, la plage de fréquences pour la parole, etc.

Razer BlackShark V2

Nous avons une annulation passive du bruit (c’est-à-dire obtenue grâce à des matériaux et non via un logiciel) également en ce qui concerne les sons entrants grâce à l’utilisation d’un design fermé spécial pour les écouteurs. Ceux-ci sont fabriqués avec des coussins recouverts de simili cuir souple disposés de manière à bloquer les bruits environnementaux indésirables. Les coussinets sont également en mousse à mémoire de forme respirante pour augmenter le confort et rendre l’expérience agréable même lorsqu’elle est particulièrement prolongée. Razer utilise un tissu tricoté respirant qui minimise la transpiration et réduit la chaleur générée par le contact avec la peau.

Razer BlackShark V2

Les BlackShark V2 sont si confortables à porter, et de ce point de vue leur faible poids (262 grammes) est également d’un grand avantage. Le design est plus captivant que jamais en ce qui concerne les solutions Razer, avec le seul défaut identifiable dans les crochets qui relient les pavillons à la voûte, qui ne plaisent pas à l’œil et donnent une sensation de fragilité. Sur le pavillon gauche, il y a la molette pour régler le volume et le bouton pour couper le microphone.

La présence de la carte son permet également de prendre en charge THX Spatial Audio, une intégration technologique qui peut s’avérer cruciale. Grâce à ce support, en effet, il est possible de garantir un positionnement particulièrement précis des sons en Virtual Surround 7.1, ainsi qu’un calibrage du son Surround qui bénéficie de l’expérience accumulée dans le domaine du cinéma.

Les profils de jeu THX sont encore plus importants. Ces scénarios sonores ont été soigneusement calibrés par Razer afin de garantir les meilleures performances possibles en fonction du type d’environnements présents dans le jeu. En fait, THX améliore la perception des sons en fonction du type de terrain sur lequel vous vous trouvez. Si un ennemi piétine la terre, la roche, le béton, l’acier ou le verre, il émettra des sons différents selon le type de surface sur lequel il se trouve. Grâce à THX Spatial Audio et à l’aide de ces profils, les écouteurs visent à restituer le son correct en fonction des caractéristiques réelles de l’environnement.

Razer BlackShark V2

Les profils prennent en compte les matériaux dont sont constitués les murs, la taille des pièces et la réverbération pour reproduire fidèlement le contexte auditif du jeu. Tout cela varie en fonction de la conformation du jeu et de la façon dont il a été fait, et pour cette raison, Razer propose des profils spécifiques pour les principaux titres multijoueurs compétitifs tels que Apex Legends, CS: GO, Call Of Duty: Warzone, Battlefield 1 et Valorant . Cependant, il est également envisagé par les jeux qui offrent un type d’expérience solo comme Half Life: Alyx, Red Dead Redemption 2, Resident Evil 2, Metro Exodus et autres.

Razer BlackShark V2

Tout est configurable via le logiciel Synapse avec les profils de jeu THX qui seront rendus publics à partir du 6 août. Les joueurs peuvent configurer des profils par défaut pour chaque jeu ou pour la musique, la vidéo ou d’autres applications. Les différents profils diffèrent dans le rendu des sons qui, comme nous l’avons dit, dépendent des surfaces, introduisant des effets de réverbération et de modification du son d’origine en temps réel si nécessaire. L’égalisation peut être ajustée dans les moindres détails, avec des options supplémentaires disponibles pour l’amélioration des basses, la normalisation et la clarté de la voix dans les dialogues. Avec le casque BlackShark V2, nous avons remarqué que même dans le cas de sons venant de l’arrière par rapport à la position du joueur, il n’y a pas de distorsions ou de pertes de fidélité.

Razer BlackShark V2

Les nouveaux BlackShark arrivent également dans la version BlackShark V2 X, moins chère (69,99 € contre 109,99 €) mais aussi sans la carte son et donc avec le support de THX Spatial Audio. Le 7.1 Virtual Surround reste, tandis que la connexion se fait exclusivement via jack 3,5 mm et non USB. BlackShark V2 X n’a ​​même pas le câble SpeedFlex, que nous avons également vu sur certaines souris Razer. Ceci est également très important car cela garantit une plus grande polyvalence et augmente le confort lors du port de l’appareil, donnant presque l’impression qu’il est sans fil. Les coussinets ultra-mousse en matière respirante sont également disponibles sur BlackShark V2 et non dans la version X.

En fin de compte, les BlackShark V2 X ont toutes les informations d’identification pour pouvoir surmonter le glorieux HyperX Cloud II dans leur gamme de prix. Ils surprennent surtout dans le rendu des sons ambiants en restituant fidèlement la scène auditive en ce qui concerne les distances et les positions. Le tout sans compromis sur la qualité sonore: les aigus, les médiums et les bas se sont avérés bien équilibrés, sans apparition de sons artificiels ou métalliques.

.