Huawei saute à la première place parmi les fabricants de smartphones dans le monde

La plus récente Analyse IDC sur la tendance du marché des smartphones, se référant au deuxième trimestre 2020, il se caractérise évidemment par les effets de la pandémie mondiale provoquée par le COVID-19. Au total, les fabricants ont livré environ 278 millions de smartphones, un chiffre en baisse de 16% par rapport à la même période de 2019.

Une baisse de ce type est plus importante que celle déjà enregistrée au cours des 3 premiers mois de l’année, mais largement attendue: la pandémie a conduit les consommateurs à rester chez eux, ne pouvant accéder aux canaux d’achat traditionnels, et impactant leur pouvoir de achat. Non seulement cela: les dépenses de consommation étaient davantage orientées vers d’autres types de composants tels que les PC et les écrans, considérés comme plus importants et utiles dans une phase où il était nécessaire de travailler et d’étudier chez eux.

Huawei a atteint la première place pour la première fois, avec un total de 55,8 millions de smartphones livrés au deuxième trimestre 2020 pour une part de marché de 20%. Ce chiffre est en baisse de 5,1% sur une base annuelle, mais il est inférieur à la variation moyenne enregistrée sur le marché. La société chinoise a évidemment bénéficié de la forte demande interne, souffrant plutôt parmi les pays européens en raison de l’interdiction bien connue des services Google.

GalaxyS20UltraCam_720.jpg

Samsung suit de près avec 54,2 millions de smartphones et 19,5% du total, victime d’une contraction des ventes pouvant aller jusqu’à 28,9% par rapport au résultat du deuxième trimestre 2019. Le résultat des terminaux de la famille Galaxy A est bon tandis que le scénario des solutions smartphone haut de gamme est bien plus difficile, qui a souffert des débuts commerciaux intervenus en pleine pandémie.

Apple a vendu 37,6 millions de smartphones iPhone au cours de la période considérée, avec une augmentation de 11,2% des ventes par an et une part de marché globale qui a atteint 13,5%. Les ventes des terminaux iPhone 11 ont bien résisté tandis que le lancement de l’iPhone SE s’est avéré un succès compte tenu du scénario économique mondial et du coût d’achat.

RedmiNote9_720.jpg

Xiaomi se classe quatrième avec 28,5 millions d’appareils, malgré une baisse de 11,8% des ventes sur la période et une part de marché globale de 10,5%. Enfin, Oppo revient en cinquième position avec 24 millions de smartphones vendus sur la période et une part de marché de 8,6%, malgré une contraction de 18,8% par rapport à l’année dernière. La plupart des terminaux Oppo sont vendus en Chine: l’enjeu pour cette entreprise sera de gagner toujours plus de parts de marché et de poids même en dehors de ses frontières nationales.

.