Hitman 3: le PDG d’IO Interactive sur le divorce de Square Enix

Hitman 3: une nouvelle bande-annonce avec 5 minutes de jeu

jeLe co-propriétaire d’IO Interactive, Hakan Abrak, a accordé une interview à Game Informer expliquant la raison principale du divorce d’avec l’éditeur historique de la série Hitman, Square Enix.

Hitman 3 arrive le 20 janvier, un peu plus de deux semaines à compter d’aujourd’hui, et ces derniers jours, nous avons partagé avec vous les cinq premières minutes de jeu de la mission Dubaï. Le retour de l’emblématique hitman Agent 47 a fait le bonheur de nombreux fans de longue date, à commencer par ceux qui se sont réjouis de briser le premier chapitre de la série IO Interactive sur PC il y a plus de vingt ans. Après une longue série de chapitres secondaires (qui les qualifierait alors de secondaires est un euphémisme), en 2018, Hitman 2 est officiellement sorti, qui a cependant été publié en chapitres. L’éditeur historique de la série Hitman était jusqu’à récemment juste Square Enix qui, après le deuxième chapitre, a décidé de divorcer officiellement d’IO. Demander pourquoi est assez inutile, mais découvrons-le.

Dans une interview avec Game Informer, le PDG et copropriétaire d’IO Interactive Hakan Abrak a fait une déclaration intéressante à cet égard. Apparemment, en fait, la raison officielle du divorce d’avec Square Enix était que l’éditeur avait “perdu confiance” en Série Hitman. Compte tenu de la popularité limitée, en fait, la publication épisodique du deuxième chapitre avait contribué à freiner encore plus les ventes. Moins de ventes, moins d’argent et les éditeurs n’aiment évidemment pas ça.

IO Interactive et le divorce de Square Enix: une question de confiance

Ici, nous traduisons la déclaration complète de Hakan Abrak de l’anglais:

Nous avons essayé d’utiliser la stratégie du «cheval de Troie»: laissons les gens l’essayer et, s’ils l’aiment, ils achèteront la mise à niveau. Nous aurions pu obtenir de gros chiffres dès le départ et convaincre les gens [ad acquistare i capitoli successivi, ndr] s’ils ont apprécié le jeu. C’était notre stratégie. Questions fréquemment posées sur le scepticisme “Mais qu’est-ce que c’est?” et “S’agit-il d’un accès anticipé par un grand éditeur?” et des choses similaires nous ont conduit à avoir peu de ventes et un lancement plutôt petit. Et, au fil du temps, notre éditeur – puis propriétaire – a également perdu confiance en la franchise.

Hakan Abrak

Cependant, le divorce entre IO Interactive et Square Enix a été pacifique, à tel point que les développeurs ont pu conserver les droits de la série Hitman. Hitman 3 sera donc officiellement le premier jeu auto-édité par IO et on ne peut s’empêcher de souhaiter bonne chance à l’entreprise. Qu’en pensez-vous? Achèterez-vous le prochain chapitre dédié à l’agent 47? Écrivez-nous ci-dessous dans les commentaires, nous continuerons à vous tenir au courant de toutes les nouvelles sur le jeu vidéo et la technologie!

.