Exynos 2100, Samsung veut se faire pardonner: voici le nouveau SoC haut de gamme

Samsung a annoncé le nouveau système sur puce (SoC) Exynos 2100 pour les smartphones haut de gamme. La société sud-coréenne a accompagné les semaines précédant la présentation de la devise «Exynos is back», signe de la prise de conscience d’avoir déçu les attentes avec les puces des deux dernières années par rapport aux Snapdragons de Qualcomm.

Avec le nouvel Exynos 2100, Samsung semble très confiant dans la valeur du nouveau processeur, réalisé avec son procédé de production EUV 5 nanomètres, capable d’améliorer les performances de 10% tout en réduisant la consommation de 20% par rapport à 7 nanomètres. À?? sur cette base, la société a commencé à développer une puce avec 8 cœurs au total, divisés en trois clusters.

Tout d’abord, nous trouvons un cœur ARM Cortex-X1 à 2,9 GHz, une solution haute fréquence que Samsung a personnalisée à ses fins en collaboration avec ARM. Il existe également trois Cortex-A78 hautes performances et quatre Cortex-A55 plus efficaces pour gérer les opérations quotidiennes. Samsung a amélioré la planification des opérations, mis en place une mémoire cache plus rapide et plus efficace et a travaillé pour que la puce utilise la meilleure tension pour contenir la consommation. Tout cela, selon la société, conduit à des performances supérieures de 19% en single-core et jusqu’à 33% en multi-core.

Exynos 2100 est également équipé d’un GPU beaucoup plus puissant que la génération, l’ARM Mali-G78 avec 14 unités graphiques qui garantissent une augmentation des performances de 40%, mais pas pour cela exagéré en termes de demande énergétique: Samsung a en fait mis au point AMIGO, un ensemble de solutions conçues pour contenir la consommation énergétique de tous les composants clés de la puce.

À côté du CPU et du GPU, il y a un NPU (ou plutôt trois), l’unité qui s’occupe de tout ce qui concerne les calculs d’intelligence artificielle pour améliorer les photographies, les vidéos et plus encore. Samsung souligne comment le NPU du nouvel Exynos garantit une puissance de calcul de 26 TOPS (opérations Tera par seconde) par rapport aux 15 TOPS de la version 2019 et aux 1,9 TOPS de 2018. Le tout avec une efficacité presque deux fois supérieure.

Le FAI peut gérer des capteurs jusqu’à 200 mégapixels – six simples ou quatre caméras simultanément – et travaille de concert avec le NPU pour l’optimisation automatique de la scène (couleurs, équilibres, etc.) grâce à la capacité de comprendre ce qui est tourné ( paysage, visages, ciel, etc.). L’Exynos 2100 peut également enregistrer en 4K à 120 FPS et lire du contenu en 8K à 60 FPS, également grâce à un décodeur AV1 intégré.

En termes de connectivité, l’Exynos 2100 fait partie de la deuxième phase de Samsung pour le déploiement de la 5G. La société a plusieurs modems 5G en développement et le nouveau SoC intègre à la fois un modem et un point d’accès 5G pour réduire la surface occupée dans le smartphone et réduire la consommation. En ce qui concerne la vitesse, Samsung indique un maximum de 7,35 Gbps en mmWave et jusqu’à 5,1 Gbps dans les fréquences inférieures à 6 GHz.

À l’issue de l’événement, Samsung a déclaré qu’il n’avait pas l’intention de s’arrêter là et travaillait donc avec AMD pour avoir des GPU mobiles encore plus puissants dans ses futures puces mobiles haut de gamme.

.