De moins en moins de cuivre: c’est ainsi que les Italiens naviguent selon AGCOM

Open Fibre poursuit TIM, veut une compensation de 1,5 milliard d'euros

AGCOM a répandu les dernières données de l’Observatoire des communications, soulignant comment, à la fin de septembre de l’année dernière, l’accès total depuis le réseau fixe a diminué d’environ 130000 unités au trimestre précédent et de 390000 unités par rapport à septembre 2019.

Ceux qui surfent depuis un réseau fixe le font de plus en plus sur la fibre optique: si en septembre 2016 plus de 85% des accès au réseau fixe étaient en cuivre, au bout de quatre ans ils sont tombés à moins de 40% (avec une baisse de 9,6 millions de lignes). En conséquence, les accès via des technologies de meilleure qualité ont augmenté de manière significative, en particulier FTTC (+7,06 millions d’unités), FTTH (+1,16 millions) et FWA (+610 mille).

De moins en moins de cuivre: c'est ainsi que les Italiens naviguent selon AGCOM

Cette dynamique se traduit par une augmentation des performances en termes de débit des connexions commercialisées: en effet, les lignes avec des performances supérieures à 30 Mbit / s, en quatre ans, sont passées de moins de 12,7% à 64,4% du total. lignes à large bande et ultra-large bande. Le scénario concurrentiel voit TIM comme le plus grand opérateur avec 42,1%, suivi de Vodafone (16,7%), Fastweb (15,1%) et Wind Tre (14,0%).

Dans le segment des réseaux mobiles, l’ensemble des cartes SIM (104,1 millions en septembre 2020) est en baisse sur une base annuelle d’environ 220 mille unités; Les cartes SIM M2M (Machine To Machine) ont augmenté de 2,8 millions, tandis que celles «voix uniquement» et «voix + données» ont chuté de trois millions d’unités. Vodafone est le leader (29,1%), suivi de TIM (29,0%) et Wind Tre (26,1%), tandis qu’Iliad représente 6,6% du marché.

Hors SIM M2M et en ne comptant que les SIM utilisées par les personnes (définies comme SIM humaines), Iliad atteint 8,8%, tandis que Wind Tre, malgré une part en baisse de 2,5 points de pourcentage sur une base annuelle, reste le principal opérateur avec 28,2%, suivi de Tim (26,5%).

La croissance du haut débit mobile se poursuit à un rythme rapide: au cours des 9 premiers mois de 2020, plus de 70% des lignes humaines ont transporté du trafic de données, avec une consommation mensuelle moyenne de données estimée à environ 9,2 Go / mois, soit une augmentation de 48% par rapport à septembre 2019.

.