Amazon ravitaillé pendant le verrouillage: les bénéfices trimestriels ont doublé avec un résultat record

Outre Apple, Amazon a également présenté les résultats du deuxième trimestre fiscal 2020 au cours de la soirée d’hier, qui mettent en évidence une croissance du chiffre d’affaires de 40% à 88,9 milliards de dollars, soit un bénéfice net trimestriel de 5,2 milliards de dollars et un bénéfice par action de 10,3 dollars qui se compare aux 5,22 dollars de bénéfice par action au deuxième trimestre 2019. Les ventes aux USA ont augmenté de 43% à 55,4 milliards, ainsi que celles à l’extérieur du marché nord-américain, de 38% à 22,7 milliards de dollars.

Même Amazon n’a donc pas accusé le coup de la crise pandémique. En effet, comme on s’y attendait, les mesures de verrouillage ont incité le public à faire plus d’achats en ligne et peut-être même à se rapprocher de ceux qui ont toujours fait preuve de scepticisme envers cette façon de faire des achats. Le résultat est que le bénéfice trimestriel de 5,2 milliards de dollars est le plus important jamais enregistré par Jeff Bezos au cours de ses 26 ans d’histoire.

Les prévisions des analystes pour ce trimestre étaient de 81,53 milliards de dollars de chiffre d’affaires et de 1,46 dollar de bénéfice par action. Quant au troisième trimestre de l’année, Amazon table sur un chiffre d’affaires compris entre 87 et 93 milliards de dollars, alors que les analystes avaient fixé des attentes à 86 milliards de dollars.

Parmi les aspects à signaler, l’augmentation de plus de 160% de la capacité de livraison pour les denrées alimentaires, ainsi que le triplement des positions de picking toujours pour les denrées alimentaires: deux mesures mises en place pour accompagner les clients lors mesures de verrouillage en raison de la pandémie de COVID-19. Par rapport au même trimestre de l’année dernière, les ventes de produits alimentaires en ligne ont triplé.

Du côté d’Amazon Web Services, en revanche, on constate un chiffre d’affaires de 10 milliards de dollars, avec toutefois un ralentissement de la croissance: c’est 29% de plus qu’au même trimestre de l’année dernière, pourtant bien robuste même si pour la première fois en dessous du 30% depuis qu’Amazon a commencé à publier des numéros AWS. Le taux de croissance a diminué régulièrement au cours des deux dernières années, mais les problèmes de pandémie semblent avoir accéléré la tendance à ce moment précis. Croissance de 29% également pour les services d’abonnement, qui génèrent un chiffre d’affaires de 6,02 milliards de dollars principalement grâce à Amazon Prime et ses 150 millions d’abonnés.

.